Description des activités

mercredi 10 septembre 2014
par  Ateliers de Silfiac
popularité : 98%

La visite des réalisations existantes à Silfiac
Les réalisations de la commune de Silfiac permettent de comprendre de façon concrète les enjeux liés au développement durable : lien social, maîtrise des énergies, de l’eau, amélioration de l’habitat…. Chaque visite est accompagnée de questionnaires permettant de retenir les grands axes des problématiques abordées.

Le baromètre du développement durable
Le "baromètre du développement durable" est un questionnaire simple et ludique, outil de sensibilisation et d’évaluation positive qui permet de réaliser un état des lieux matériel et des pratiques. Répondre à ce questionnaire permet de définir collectivement des pistes d’amélioration. L’action comporte deux grandes lignes directrices :

  • Remplir le baromètre, un questionnaire d’une centaine de question regroupant toutes les dimensions du développement durable et solidaire
  • Mettre en place des groupes de réflexions et un plan d’action afin de mener une politique durable au sein des collèges

Pourquoi le développement durable ?
La sensibilisation à la notion de développement durable s’axe autour de plusieurs outils :

  • Présentation de la notion de développement durable / Activités démontrant l’épuisement des ressources naturelles, activités ludiques sur le principe du réchauffement climatique et ses conséquences,…
  • Découverte des énergies renouvelables et non renouvelables, à travers des manipulations et/ou jeux de type « memory » ou de correspondance, des questionnaires à trous,…

L’empreinte écologique
L’empreinte écologique est un indicateur qui mesure l’impact des activités humaines sur la planète. Elle se mesure en hectare par individu et est comparée à la biocapacité de la Terre, qui est la somme des zones biologiquement productives (champs, prairies, forêts et mer) disponibles pour répondre aux besoins de l’humanité.
Les élèves calculent leur empreinte écologique en répondant à un questionnaire portant sur leurs habitudes quotidiennes et comparent leurs résultats avec leurs camarades.

Manipulation photovoltaïque
Afin de faire comprendre le fonctionnement de l’énergie photovoltaïque, les élèves mettent en place une manipulation à l’aide de petits panneaux photovoltaïques reliés à un moteur et découvrir l’incidence de la luminosité sur la puissance des installations.

Le grand quizz
Ce jeu repose sur un principe de jeu de l’oie. Plusieurs groupes de 3 à 4 élèves se posent mutuellement des questions en rapport avec les énergies (énergies renouvelables et non renouvelables, consommation) et l’eau (l’eau au quotidien, l’eau dans le monde, le traitement de l’eau). S’ils donnent une bonne réponse, ils lancent le dé et avancent, sinon ils passent la main. La première équipe qui atteint l’arrivée a gagné.

Eco-gestes : Gestion de l’eau domestique

  • Une réflexion sur la répartition de l’eau sur la planète et la gestion de l’eau domestique
  • Une évaluation de la quantité d’eau utilisée au quotidien
  • Une réflexion sur les gestes à adopter pour réduire la consommation d’eau domestique Ces ateliers peuvent s’accompagner d’expériences (lavage de main, utilisation de réducteurs de débit,…)

Scénettes « Maitrisons notre consommation »
Les élèves se réunissent par groupe de 4 ou 5, piochent une scénette, et se mettent dans la peau de personnages devant réfléchir sur une thématique (économie d’eau, d’énergie, mise en place de transports doux,…). Après quelques minutes de jeu, chaque groupe expose aux autres les problématiques relevées et les solutions proposées. La discussion permet de prendre conscience que le développement durable apparait dans des problématiques très diverses et transverses.

L’isolation : le froid, le chaud, le bruit
La découverte de la notion de thermique est d’acoustique est abordée au travers de manipulations et d’expériences :

  • Expérimentation des phénomènes de capacité isolante des matériaux, de conductivité thermique et d’apport solaire d’une surface vitrée
  • Construction de maquettes permettant de comprendre la diffusion du son, ses caractéristiques et les moyens de s’en protéger dans un bâtiment.

Jeu des 7 familles de l’écoconstruction
Cet outil permet d’acquérir des connaissances sur les différents aspects de la qualité architecturale et écologique, au fil de chaque famille : implantation, programme, projet, architecture, matériaux, énergie et eau. Un second niveau de compréhension met en relation les cartes de façon transversale sur les enjeux environnementaux de la construction : ressources, cycle de vie, santé,…

Le jeu de la maison bioclimatique
Les objectifs de cette activité sont de :

  • prendre en compte le climat et l’ensoleillement avant de construire un bâtiment
  • prendre conscience des économies d’énergies possibles dès la conception d’un bâtiment Le principe consiste à imaginer et construire une maquette de maison économe en énergie en prenant en compte les facteurs climatiques (orientation, vent dominant, ensoleillement,…) à l’aide de cubes représentant les pièces du bâtiment et d’évaluer l’efficacité de sa maison grâce à une grille d’évaluation.

Manipulations autour des éco-matériaux
Les activités autour des éco-matériaux se concentrent autour de 3 points :

  • La découverte de la notion de matériaux et d’éco-matériaux : (composition, origine,…) manipulation d’échantillons)
  • Les propriétés des matériaux : notions de thermique / acoustique, impact environnemental
  • La mise en œuvre des matériaux : ateliers de fabrication de peinture écologique, de mortier, de torchis, de mini-murs

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

19 juin 2015 - Projet collèges durables

Le projet "Collèges durables : Mise en place d’un baromètre du développement durable dans les (...)